Musiques Afro-Caraibes

----------------------------------------------------------------------------

 

Marie-Line Dahomay et le collectif de femmes "Ka"

Vidéo et Photographies: Alice Raulo (mai 2010)

 

Marie-Line Dahomay défend et fait vivre la musique traditionnelle Gwoka.

Marie-Line Dahomay chante le Gwoka depuis son enfance, même si ses parents lui interdisaient de chanter ce « truc de vieux Nègres ». Sa sœur l’emmenait dans les soirées culturelles Lewoz, où Marie-Line était transportée par les chants et les tambours. Femme dans un milieu d’hommes, elle a dû se battre pour s’imposer. La défense du Gwoka et des musiques traditionnelles guadeloupéennes est son œuvre quotidienne, car Marie-Line Dahomay aussi collectrice de musiques traditionnelles pour la médiathèque Caraïbe guadeloupéenne LAMECA (www.lameca.org).

Depuis 15 ans, Marie-Line Dahomay s’entoure de femmes, avec lesquelles elle a monté le collectif « Ka », pour interpréter les chants traditionnels de la culture guadeloupéenne Gwoka. Ces femmes m'ont invitée à écouter leurs voix et à partager leur allégresse, transmettant une vitalité extraordinaire.

Les chanteuses sont souvent accompagnées de tambours. Mais elle peuvent aussi interpréter leurs morceaux en s'accompagnant d'onomatopées qui remplacent les tambours, comme on l’entend dans la première vidéo.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ci dessus: Marie-Line Dahomay