Joom!Fish config error: Default language is inactive!
 
Please check configuration, try to use first active language


Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/musicara/www/plugins/system/jfrouter.php:300) in /home/musicara/www/plugins/system/jfrouter.php on line 315

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/musicara/www/plugins/system/jfrouter.php:300) in /home/musicara/www/plugins/system/jfrouter.php on line 316

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/musicara/www/plugins/system/jfrouter.php:300) in /home/musicara/www/plugins/system/jfrouter.php on line 317

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/musicara/www/plugins/system/jfrouter.php:300) in /home/musicara/www/templates/ja_purity/ja_templatetools.php on line 48
Le Hip-Hop engagé de "Mariamulatas Callejeras"

Musiques Afro-Caraibes

----------------------------------------------------------------------------

 

Le Hip-Hop engagé de "Mariamulatas Callejeras"

Vidéo et Photographies: Alice Raulo

 

Rencontre avec le rappeur "Strategia John" du collectif de Hip-Hop "Mariamulatas Callejeras"

 

"Strategia John" arrive pile à l'heure. Il est calme et sûr de lui, et vient représenter le collectif de  Hip-Hop "Mariamulatas Callejeras"

Ce collectif réunit une douzaine de rappeurs, danseurs, graffeurs de la ville de Cartagène, sur la côte caraïbe de la Colombie. Pour "Mariamulatas Callejeras", le Hip-Hop est une culture, une identité, un style de vie, une forme d'expression.

La "Mariamulata" est un oiseau typique de la ville de Cartagène. On l'entend partout, il est omniprésent. "Callejera" car elle vient de la calle, de la rue. Et surtout, la "Mariamulata" est de couleur noir. Pour le rappeur "Strategia John", l'héritage de l'Afrique est essentiel dans sa musique, il le revendique.

Le Hip-Hop ne s'écoute pas dans le centre ville de Cartagène: il faut parcourir des kilomètres d'embouteillages, dans un bus brûlant sous le soleil, pour arriver là où est né le collectif "Mariamulatas Callejeras". Ils expriment la vie dans les quartiers, et utilisent l'art pour porter leur message.

On évite de les laisser passer à la radio, car ils sont trop dérangeants. C'est une musique de protestation, qui veut faire bouger les esprits. Ils dénoncent le manque d'éducation scolaire, et la violence des guerres entre les groupes armés de "pandillas". Ils chantent aux jeunes de ne pas se perdre, d'être responsables de leur destin. Ils travaillent à la réinsertion des anciens "para-militaires", à travers la musique. Le chant et la danse Hip-Hop sont des moyens de prévenir des dangers de la rue.

"Strategia John" veut une "révolution des stylos".  Dans son nouveau rap "Libertad de expresión" (ci-dessous), il dénonce le manque d'éducation dont souffrent les jeunes des quartiers, et affirme qu'il continuera à dénoncer ces injustices, à affirmer sa liberté d'expression.

 

 

Avec "Strategia John" du collectif de Hip-Hop "Mariamulatas Callejeras"