Musiques Afro-Caraibes

----------------------------------------------------------------------------

 

L´Afrique vivante en Colombie, à Palenque de San Basilio

Vidéo et Photographies: Alice Raulo

 

Bienvenue à Palenque de San Basilio, intitulé par ses habitants "le coin d'Afrique en Colombie".

 

Madame Dorina Hernandez, membre du Proceso de Comunidades Negras de Colombia, et "Palenquera" d'origine, m'emmène au village de Palenque de San Basilio. Après 3 heures de bus depuis la ville côtière de Cartagena de Indias, sur des routes de plus en plus caillouteuses, on prend des motos qui nous déposent au village.

Surprenante sensation: en pleine Colombie, je me retrouve soudain dans un village Noir.

 

"Anaria Mahana" : Bonjour à vous

Reconnu par l'UNESCO comme "Patrimoine oral immatériel de l'humanité" en 2003, le village de Palenque de San Basilio défend sa culture unique et complexe. Cette reconnaissance est le fruit d'un long travail, que Madame Dorina Hernandez, du Proceso de Comunidades Negras de Colombia, appelle l'ethno-éducation. Elle a mené avec son organisation un travail de longue haleine pour récupérer la culture "Palenquera" auprès des anciens du village, et la transmettre aux jeunes, en insistant sur la richesse immatérielle dont ils sont les héritiers.

"Palenque" signifie "territoire d'esclaves fugitifs" en espagnol. Le village de Palenque de San Basilio a été fondé en 1599 par des esclaves réfugiés dans les collines. Ils ont résisté aux attaques répétées des colons espagnols, et ont recomposé en Colombie une culture "Palenquera", à partir de leurs souvenirs d'Afrique.

La "langue de contact", que les habitants appellent "Bantoue", se compose d'un vocabulaire espagnol et portugais (du fait de la traite négrière) et d'une structure grammaticale d'origine africaine. Cette langue a été écrite récemment. La société s'organise par tranches d'âge nommés "Kuagro": les membres d'une même génération grandissent ensemble, s'éduquent mutuellement et s'entraident. La gastronomie utilise des aliments consommés en Afrique, comme l'igname et le manioc. Les habitants de Palenque de San Basilio maintiennent leur médecine traditionelle à base de plantes, ainsi que leurs mythes et rites.

Aujourd'hui peuplé d'environ 4000 habitants, le village de Palenque de San Basilio souhaite obtenir une autonomie politique, et le droit de gestion commune du territoire. Les habitants sont régulièrement menacés d'expulsion, par les promoteurs immobiliers et des groupes armés.

 

Le rite du Lumbalu

Rencontre avec Edwin Valdez Hernandez, Directeur de l'Ecole de musique et de danse "Escuela Batata". L'école se nomme ainsi en souvenir de son fondateur, le percussionniste "Batata". Depuis 1990, l'"Escuela Batata" enseigne aux jeunes les traditions musicales de Palenque de San Basilio. Pour son directeur, c'est un moyen de protéger la jeunesse, et de renforcer son identité.

Dans son spectacle, l' "Escuela Batata" met en scène le rite du "Lumbalu", normalement réalisé lors des veillées funéraires. En langue "Bantoue" de Palenque, "Lu" signifie "Collectif", et "Umbalu" signifie "Souvenir, douleur". Ce dernier "au-revoir", chanté et dansé, ouvre au défunt le chemin vers le monde des morts. On entend des chants plaintifs très spécifiques du "Lumbalu".

Spectacle de l'Ecole "Escuela Batata", fondé sur le rite du Lumbalu.

 

Le Palenque de San Basilio, un vivier musical

Le village de Palenque de San Basilio est le berceau de nombreux genres musicaux:

- Les musiques traditionnelles "Lumbalu" (ci-dessus), "Bullerengue" et "Chalupa" sont présentées par les jeunes, comme l'Ecole "Escuela Batata" (ci-dessus), et par les anciens, comme le groupe Alegres Ambulancias.

- Le Sexteto Tabala joue un "Són" d'origine cubaine, joyeux et ancestral.

 

- La "Champeta" est née à Palenque, de la rencontre des rythmes locaux avec des influences congolaise (soukous) et antillaise (zouk). On fait vibrer la Champeta dans les rues grâce à d'énormes enceintes appelées "pico" (de pick-up).


Toutes ces musiques sont mises en valeur par le label Palenque Records.

 

Finalement, le Festival de Tambours a lieu tous les ans en Octobre.

 

 

 

L'accueil généreux, la douceur et la fierté des habitants de Palenque de San Basilio sont une invitation à venir découvrir leur culture.

Plus d'informations sur le Palenque de San Basilio sur: http://palenquedesanbasilio.masterimpresores.com/files/index.asp